الجمعة، 22 يونيو، 2012

مقررات مؤتمر القبائل العربية بأنبيكة لحواش


Communiqué Final du Congrès
L’an deux mille douze du 03 au 05 juin s’est tenu à Nebkett Lahwach en Mauritanie le premier Congrès de la Communauté Arabe du Mali . Le congrès a  adopté la déclaration qui suit :
Considérant  l’occupation des principales villes du Nord Mali par des groupes armés et la  déclaration unilatérale d’indépendance de l’Azaouad par le MNLA ;
Considérant  que l’Azawad est constitué des communautés, Songhoï,  Peulhs ,Arabes et autres en plus de la Communauté Kel –Tamasheq de laquelle sont issus les principaux séparatistes ; et qu’en conséquence  la légitimité et la légalité de la proclamation d’indépendance passe par la prise en compte de toutes ces communautés ;
Considérant qu’une grande partie du territoire occupé constitue le terroir traditionnel,  espace de vie séculaire des populations arabes du Mali
Considérant que du fait de cette occupation et de l’insécurité généralisée ,les populations de toutes les communautés nationales ont été contraintes à l’exil , par crainte de représailles et d’actes de vandalismes multiples mais aussi pour protester contre l’occupation et l’anarchie;
Conscient que cette situation de dérive a coïncidé avec une crise institutionnelle grave résultant de malaises profonds de l’ensemble de la société nationale ;
Conscient que la mauvaise gouvernance et la corruption généralisée au Mali  ainsi que la gestion principalement sécuritaire du Nord ont été les sources fondamentales d’effritement des pouvoirs de l’autorité traditionnelle, de la cohésion sociale ainsi que l’affaiblissement de l’autorité de l’Etat,
Conscient que la  principale conséquence de l’occupationa été de semer la panique et de creuser de nouveau un fossé d’incompréhensions et de suspicions entre les principales communautés du nord et entre les différents corps de notre armée rendant encore plus difficile le sursaut national indispensable pour recouvrer l’unité nationale et l’intégrité territoriale.
Déclarent
  • leur  attachement à  l’unité et l’intégrité territoriale du Mali ;
  • que la Communauté Arabe attachée à la république  ne saurait en aucune manière renoncer à son terroir traditionnel, son espace de vie séculaire qui est une partie intégrante du Mali ;
  • son attachement au processus de décentralisation au Mali et en particulier la création des régions de Taoudeni et de Menaka ;
  • leur  attachement indéfectible à la cohabitation pacifique entre toutes  les communautés  nationales en général et celles du nord en particulier et s’engagent à consolider l’unité et la cohésion sociale, seul gage  pour  la paix, la sécurité et le développement dans le Nord  Mali ;
  • leur engagement  à contribuer à la bonne  gouvernance au Mali à tous les niveaux  pour créer les conditions d’une paix durable dans toute la zone Sahélo- saharienne. Le Nord du Mali ne doit plus être une source d’instabilité et d’insécurité pour les pays voisins et la communauté internationale ;
  • leur adhésionnotamment  à toute initiative en conformité avec l’esprit et les principes énoncés dans le Pacte National, allant dans le sens du retour et de la préservation  de la paix,  la sécurité,
  • Souligne que tout dialogue pour le retour d’une paix juste et durable dans le Nord du Mali, devrait être élargi à toutes les parties prenantes de l’Azaouad  et prendre en charge toutes les questions de fonds  restées sans réponse de l’indépendance à nos jours ;
  • souscrit à toute initiative de résolution pacifique de la crise actuelle par l’engagement d’un dialogue rapide et inclusif notamment sous l’égide  de l’Algérie, médiateur historique dans toutes les crises qu’à connu le Nord du Mali .


Recommandent
  • La mise en œuvre urgente de dispositions idoines pour le retour effectif des cadres civiles et militaires  dans leurs corps et fonctions respectifs, retour  indispensable pour recouvrer l’unité nationale et l’intégrité territoriale
  • L’amélioration de la communication et la sensibilisation en direction des communautés pour aider au retour de la paix et faciliter la réconciliation nationale
  • La création d’une commission vérité et réconciliation
L’Alliance lance un appel  pressant à tous les intégrés arabes de l’armée et des forces de sécurité du Mali à rejoindre dans les meilleurs délais leurs corps d’origine ;
Elle  s’engage à continuer à ouvrer pour la cohésion et la reconcilliation de toutes les composantes de la Communauté Arabe,

Décide  de la création de l’Alliance de la Communauté Arabe  du  Mali.
Cette  Alliance a pour buts :
a)   de veiller à la défense et à la préservation, des droits et devoirs légitimes ainsi que des intérêts  spécifiques et stratégiques de la communauté arabe du Mali dans un Mali un et indivisible.
b)   de  contribuer à la  restauration et à la  préservation de  l’unité et de l’intégrité territoriale du Mali, ainsi qu’à la paix, la sécurité et le développement. Il s’agit pour ce faire :
  • d’organiser la communauté arabe du Mali, de fédérer ses initiatives  afin  de valoriser  et  de pérenniser sa contribution  à l’instauration et à la consolidation d’un climat durable de paix et de sécurité dans les régions  du Nord  Mali ;
  • de contribuer à l’Intégration du Nord Mali par le Développement et la Démocratie en d’autres termes à promouvoir par tous les moyens une meilleure gouvernance seule a même d’asseoir les conditions durables de l’intégrité Nationale.

Fait à Nebkett Lahwach en Mauritanie, le 05 juin 2012

ليست هناك تعليقات:

إرسال تعليق